Home / Proposition / Mes propositions pour la Fiscalité, les...

Mes propositions pour la Fiscalité, les charges sociales et l’octroi de mer

Mes propositions pour la Fiscalité, les charges sociales et l’octroi de mer


Faut-il modifier la fiscalité à la Réunion ?

David Lorion :La fiscalité, dans sa forme actuelle doit faire l’objet d’une réflexion approfondie. Les impôts sont l’un des outils les plus importants de l’attractivité territoriale pour le développement économique.

L’un des volets de l’action qu’il conviendra d’engager pour rendre compétitif l’économie réunionnaise réside dans la création d’une zone franche globale qui visera à une réduction des taux d’imposition sur les sociétés avec une taxe maximum de 15% au lieu de 33 % actuellement.

fiscalite-davidlorionFaut-il modifier aussi les charges sur le travail ?

David Lorion :Les charges sociales qui pèsent sur les entreprises réunionnaises conduisent à figer leur développement.

Dans une île où il existe un chômage massif, il convient de réétudier la fiscalité des entreprises afin de proposer une minoration des taxes pour les entreprises qui créent de l’emploi.

De même, le RSI représente une charge sociale pour les artisans et les commerçants et les professions libérales. L’un de nos travaux sera de rechercher les moyens permettant un allégement de cette charge ou son intégration dans un dispositif existant plus adapté et conditionné au fait que  cela ne coûte pas plus cher aux entrepreneurs

Faut-il garder l’octroi de mer ?

David Lorion :La refonte de l’octroi mer qui vise à rendre le système plus transparent demeure un axe majeur de réflexion et d’action.

Nous pouvons imaginer garder le différentiel de taxation pour protéger notre production locale mais faire évoluer les taxes sur les autres produits importés en une sorte de TVA régionale. Cette dernière viendrait donc en complément de la TVA nationale. Cela demande une analyse approfondie prenant en compte le problème de la redistribution de cet impôt notamment aux communes ainsi que les conséquences de cette taxation sur les prix des marchandises pour le consommateur.

 


Le premier tour des élections législatives 2017 aura lieu le 11 juin
et le deuxième tour le 18 juin 2017.