Home / Carnets de campagne 2: Enfance et influences...

Carnets de campagne 2: Enfance et influences politiques

Carnets de campagne 2: Enfance et influences politiques


Enfance et Influences politiques

Votre enfance s’est déroulée à la Ravine Blanche à Saint Pierre ; des souvenirs de cette époque ?

 J’ai des souvenirs de ce quartier – qui n’en était pas encore un à l’époque- ce qui allait devenir Ravine Blanche. On parlait plutôt du « ti Pari ». C’était des zones isolées du centre-ville en pleine expansion, des quartiers sortis de nulle part avec les premiers logements sociaux. Il s’agissait de sortir rapidement les gens des bidonvilles dans lesquels ils habitaient.

J’ai grandi dans cette atmosphère de ville nouvelle en périphérie du centre, c’était un peu la « banlieue » de Saint-Pierre.

Un souvenir particulier ? De l’étage de l’école Barquisseau où ma mère était institutrice, nous avions la meilleure vue sur le stade Cayenne où les dimanches étaient rythmés par des matchs animés avec des joueurs comme Michel Volnay qui a donné son nom à ce stade par la suite.Carnets de Campagne DAVID LORION - Législatives 2017

Ces souvenirs ont-ils marqué votre engagement politique actuel ?

Je crois qu’il est important d’expliquer le lien entre un parcours qui est fait d’expériences personnelles qui sont à chaque fois inspirées ou stimulées par un événement politique. On n’échappe ni à son environnement ni à son histoire.

J’ai été influencé par des personnalités politiques et des moments forts de la vie locale et je me suis construit avec ces éléments et mon expérience.

Ainsi lors de mes études à Paris, j’étais imprégné des interrogations de mes compatriotes Réunionnais, la continuité territoriale, le retour des cadres réunionnais, le tourisme à la Réunion. Certaines sont encore d’actualité aujourd’hui. Notamment la continuité territoriale, voilà des questions qui vont directement influer mon programme pour ces législatives.

Votre entrée en politique s’est faite à Saint-Pierre, le Sud représente-t-il un endroit particulier pour vous ?

J’ai démarré comme militant auprès de André Maurice Pihouée où j’ai connu des victoires, (Législatives 1994) mais aussi des échecs (1997 suite dissolution Assemblée Nationale- Victoire d’Elie Hoareau). Ma famille politique est à droite même si de nombreuses personnalités de diverses couleurs politiques m’inspirent le respect. Je pense à Wilfrid Bertile qui fut mon professeur à l’Université, mais aussi à Christian Landry qui fut mon proviseur au Lycée Pierre Poivre à Saint Joseph

En 2001, je me suis engagé avec Michel Fontaine et la victoire fut exceptionnelle après près de 30 ans de communisme à Saint-Pierre. Les 286 voix d’écart ont été marquantes !

Dans la pièces de Pierre Corneille le Cid, Don Rodrigue dit

« Nous partîmes cinq cents, mais par un prompt renfort,

Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port » 

Ce sont les souvenirs que j’ai de cette victoire aux élections municipales, où les personnes arrivaient au fur et à mesure que nous quittions le bureau de Michel Fontaine vers la Mairie.

Elu Maire, Michel Fontaine m’a confié les dossiers de l’aménagement, de l’urbanisme et de l’eau, de véritables challenges à l’époque puis une ville aussi importante que Saint-Pierre subissait encore des coupures régulières d’eau à chaque épisode pluvieux.

Nous avons travaillé plus de 10 ans sur les chantiers de l’eau potable et aujourd’hui Saint-Pierre ne souffre quasiment plus de ces coupures. C’est là que j’ai allié mes connaissances théoriques, d’universitaire et géographe à la réalité du terrain et la concrétisation avec ces actions fortes. 

forage-eau-stpierre-reunion

forage-eau-stpierre-reunion


Le premier tour des élections législatives 2017 aura lieu le 11 juin
et le deuxième tour le 18 juin 2017.